État des lieux du marché immobilier neuf en 2018


Acheter dans l'immobilier neuf en 2018

Alors que 2017 a été une année particulièrement favorable pour l’immobilier neuf, il était difficile de prédire si 2018 ferait mieux ou moins bien. L’occasion de s’intéresser à l’état du marché au premier semestre 2018. Bilan de l’immobilier neuf au premier semestre 2018 Après une année 2017 exceptionnelle, le début de l’année 2018 est plutôt

Alors que 2017 a été une année particulièrement favorable pour l’immobilier neuf, il était difficile de prédire si 2018 ferait mieux ou moins bien. L’occasion de s’intéresser à l’état du marché au premier semestre 2018.

Bilan de l’immobilier neuf au premier semestre 2018

Après une année 2017 exceptionnelle, le début de l’année 2018 est plutôt calme en matière d’immobilier neuf.

Bien que les taux d’emprunt faibles et les différents dispositifs d’aide à l’accession (Pinel, Prêt à taux zéro, etc.) aient favorisé les ventes, l’immobilier est resté au même niveau que l’année dernière. Pour preuve, si 158 000 logements neufs ont été vendus en 2017, la tendance reste similaire en 2018. Malgré cela, les prix de l’immobilier neuf dans le Nord et partout ailleurs en France ont augmenté : 1,8 % en moyenne depuis début 2018, pour atteindre 4 133 €/m². C’est d’ailleurs le prix des maisons individuelles qui augmente le plus rapidement avec une hausse de 3,3 % par rapport au premier trimestre 2017, contre 2,8 % pour les appartements.

Plusieurs villes sont d’ailleurs touchées par une flambée des prix de l’immobilier neuf, à l’image de Nice, de Caen, de Clermont-Ferrand et de Bordeaux. En Île-de-France, ainsi qu’à Lille et Grenoble, les prix sont toutefois stationnaires.

Les prédictions des notaires pour la fin de l’année 2018

Après avoir prédit un emballement du marché immobilier pour 2018, les principaux acteurs du secteur tablent désormais plutôt sur une stabilisation. C’est ce qui ressort d’une étude menée auprès des notaires de France. Ils sont en effet 60 % à prédire un marché stationnaire pour la deuxième moitié de l’année.

Toujours selon cette même enquête, les notaires misent sur un ralentissement de l’augmentation des prix. Avec des loyers et des taux d’intérêt qui n’évoluent que très peu, les prix de l’immobilier devraient suivre. Certaines régions échappent cependant à cette règle. C’est le cas notamment des programmes immobiliers neufs en Rhône-Alpes qui poursuivent leur progression, en partie due au dynamisme de Lyon. Même constat pour les programmes immobiliers neufs en Gironde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Predefined Skins

Primary Color

Background Color

Example Patterns

demo demo demo demo demo demo demo demo demo demo