Immobilier étudiant : que signifie les différents types d’appartement ?


Logement étudiant : chambre meublée, studio, T1, T2, …, F1, F2, …, P1, P2, …, Pas facile de s’y retrouver, surtout lorsqu’il s’agit de sa première location. Il existe en France des lois très strictes qui définissent la viabilité d’un bien immobilier à prendre l’appellation de logement, surtout en ce qui concerne l’immobilier étudiant. En

Logement étudiant : chambre meublée, studio, T1, T2, …, F1, F2, …, P1, P2, …, Pas facile de s’y retrouver, surtout lorsqu’il s’agit de sa première location. Il existe en France des lois très strictes qui définissent la viabilité d’un bien immobilier à prendre l’appellation de logement, surtout en ce qui concerne l’immobilier étudiant. En effet, ces derniers sont en général les plus touchés par les abus de certains propriétaires. Analysons quels sont les critères qui définissent si une surface immobilière peut être qualifiée de logement.

Quelles sont les normes minimums d’un appartement étudiant ?

Tout d’abord, pour être considéré comme un logement, l’appartement doit être estimé comme un bien ayant au moins une pièce dite principale de 9 m² avec une hauteur de sous plafond de 2,30m et équipée d’au moins une porte ou une fenêtre donnant sur l’extérieur.

Ensuite, l’appartement étudiant doit comporter une pièce séparée dédiée à l’hygiène (salle d’eau avec une douche ou une baignoire et un lavabo). Les toilettes doivent, eux aussi, être séparés de la pièce principale (dans certaines grandes villes, il est possible par le biais d’une dérogation de la préfecture du département, qu’ils soient extérieurs au logement).

De plus, le logement étudiant doit être muni d’au moins un évier, d’un emplacement pour des plaques de cuissons, d’une alimentation en eau potable et une évacuation pour les eaux usées ainsi qu’une installation électrique aux normes en vigueur. Enfin, le logement doit avoir au minimum une surface habitable de 14m² et un volume habitable d’au moins 33m3 par habitant.

Il est bien évident que toutes ses normes doivent être répertoriées dans des documents officiels comme le métrage Loi Carrez signés par un expert certifié en diagnostic d’habitabilité et de surface. N’oubliez pas de les demander au propriétaire de l’appartement étudiant avant de signer le bail de location et de bien les vérifier. Quel que soit votre lieu de recherche d’appartement ou de maison à vendre pour le transformer en logement étudiant, n’hésitez pas à demander conseils à un agent immobilier indépendant avant de commencer vos visites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Predefined Skins

Primary Color

Background Color

Example Patterns

demo demo demo demo demo demo demo demo demo demo