Diagnostics gaz et électricité : ce qu’il faut savoir


Pour la vente ou la location d’un logement de plus de 15 ans, les diagnostics gaz et électricité sont obligatoires depuis le 1er juillet 2017. Ils s’étendront à tout type d’habitation à partir du 1er janvier 2018. En quoi consistent ces nouveaux diagnostics immobiliers ? Quels sont les critères d’évaluation ? Quelques précisions pratiques sur les diagnostics

Pour la vente ou la location d’un logement de plus de 15 ans, les diagnostics gaz et électricité sont obligatoires depuis le 1er juillet 2017. Ils s’étendront à tout type d’habitation à partir du 1er janvier 2018. En quoi consistent ces nouveaux diagnostics immobiliers ? Quels sont les critères d’évaluation ?

diagnostics gaz et électricité

Quelques précisions pratiques sur les diagnostics gaz et électricité

Valables 6 ans pour une location et 3 ans pour une vente, ces nouveaux diagnostics gaz et électricité visent à s’assurer du bon fonctionnement des installations pour la sécurité des résidents. Ils peuvent être effectués de manière différée, mais ils doivent être menés par un diagnostiqueur possédant les qualifications nécessaires pour délivrer un certificat de conformité. Si les diagnostics demeurent obligatoires, ils n’empêchent en rien la concrétisation d’une vente. Ils sont fournis à titre indicatif et n’exigent pas la remise aux normes d’un logement. Le choix est donné au propriétaire. En contrepartie, l’acquéreur possède un argument de poids pour négocier le prix en vue d’effectuer soi-même les travaux.

Le diagnostic gaz, un contrôle rigoureux de la viabilité des installations

Le diagnostic gaz concerne l’ensemble des appareils nécessaires au fonctionnement du chauffage, à la production d’eau chaude, ainsi qu’à tout autre élément thermique requérant l’usage de cette énergie. Par exemple, l’équipement de cuisson. L’installation intérieure est aussi minutieusement contrôlée. La réglementation gaz et la réglementation chaufferie exigent des systèmes de ventilation aux normes pour assurer l’évacuation des produits de combustion. En ce sens, l’étanchéité de la tuyauterie est également vérifiée. En aucun cas, le diagnostiqueur ne démonte les éléments contrôlés.

Le diagnostic électricité, un gage de sécurité supplémentaire

Dans un processus similaire, le diagnostic électricité sert à déceler les installations et appareils vétustes qui présentent un danger pour l’habitat et les résidents. Il convient aussi de s’assurer du respect des normes, notamment la mise à la terre ou encore l’accessibilité de l’appareil central de commande. Le système doit être protégé contre les surtensions. Il ne concerne pas les systèmes mobiles ou fixes tels que la chaufferie ou les panneaux à énergie solaire. Là encore, nul besoin de démontage ou de mise à nu des câblages. Ce contrôle assure l’intégrité de l’installation électrique.

En tous les cas, les diagnostics gaz et électricité garantissent un environnement sûr respectant les réglementations en vigueur.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Predefined Skins

Primary Color

Background Color

Example Patterns

demo demo demo demo demo demo demo demo demo demo